© Lalo Atelier, Paris/Montreuil

  • Facebook Clean
  • Icône social Instagram

Portraits (Texte Flora Lallau)

Faut porter ses traits

faire avec le troué

l'image assemblée construite sur un miroir brisé

on ne se voit pas dans la glace non on ne se voit pas dans la glace

y'a un filtre sur nos faces le pile voilé on le voit pas dans la glace non on le voit pas dans la glace

on se calque sur les mots épelés on est reflet des normes imposées

mes yeux se pâment sur le regard des autres

ils sont beaux s'ils sont bleus

et pourtant les yeux d'ailleurs les yeux bridés les yeux milliers

jamais les mêmes toujours troués

les yeux différents qui ne se voient pas dans la glace non ils se voient pas dans la glace

et on fabrique le nez triangle la bouche segment

on se géométrise derrière le miroir brisé derrière le miroir parlé

faut s'assembler sur un fond concentrique

la tête c'est rond, le cou bâton

la tête ronde le cou bâton on est tous les mêmes parce qu'on est trop différents

on veut être les mêmes, puisqu'on est trop différents

le trou angoisse on veut se voir dans la glace

on s'assemble on se compare on se géométrise

on se calque derrière des ronds

mais si le rond est ovale l'ovale, l'ovale sort du cadre

l'ovale devient niais, animal, non-concentrique l'animal

l'ovale n'est pas rond il n'est pas le même dans la glace l'ovale

la peau noire c'est pas normal la peau noire c'est l'ovale l'ovale sort du cadre l'ovale c'est pas normal, l'animal, l'animal, l'animal

Faudrait porter ses traits faire avec le troué

les yeux d'ailleurs les yeux ridés les yeux milliers

faudrait pas les encadrer

faudrait les laisser exister

négliger la dissemblance

dévoiler la différence.

Vidéo: Portraits à voir et à entendre...